YAKA…prendre les français pour des cons !

et parfois je me demande si le français n’aime pas çà, être pris pour un con…

En effet pendant que notre président fait dans la politique bling bling façon West Coast les prix grimpent dans les super marchés et l’assemblé nous passe ce qu’elle veut.

Je trouve étrange que la presse se fasse complice en nous servant quotidiennement les faits et gestes de notre président et en faisant presque l’impasse sur le reste de la vie politique française.

Dernièrement c’est au salon de l’agriculture qu’un type c’est fait insulter de con par le président et cela fait la une, tout le monde s’offusque de ce manque de politesse et ce laisser aller du président, mais pendant ce temps la on tente de nous passer une rétention de sûreté.

Chaque problème faisant la une de la presse se retrouve traité par une loi sorti à chaud de nos têtes pensantes, loi en général très peu étudier au regard des conséquences qu’elle peut avoir hormis celle de calmer les esprits à court terme.

En même temps on se rend compte que la presse est prévenu pour accompagner la police lors de perquisition, tout cela me fait penser à un état communiquant dans le but de servir à la masse populaire des éléments servant à la calmer.

Seulement la pression augmente, la côte de popularité du président est au plus bas, d’ici a ce que le français, comme à son habitude, revienne sur ces pas et fasse honneur à une opposition (quasi inexistante) lors des prochaines élections il n’y a qu’un pas. Seulement voila un retour de la gauche nous mènerai une fois de plus à un immobilisme.

Je m’inquiète de plus en plus de voir la France se dispersé, je m’inquiète de voir mon pays partir à la dérive, nous sommes dirigé par des énarques et des agences de comm’ suffisamment habillent pour nous faire avaler n’importe quelle couleuvr, à moins que ça ne soit la base qui soit corrompue à grande coup de TF1 et Paris Match.

Il est à mon avis grand temps de mettre un coup dans la fourmilière du pouvoir, pourquoi pas en validant le vote blanc dans les élections ?

Je n’ai pas la prétention d’être analyste politique, ni même l’orgueil de tout vouloir remettre en cause en pensant que moi seul ai raison, je couche juste ici par écrit ce que je me disais ce matin en voyant notre président au salon de l’agriculture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *