YAKA…redimensionner un filesystem ext3 (suite) !

Le premier billet parlait un peu de théorie sur cette question, rentrons maintenant un peu plus dans la pratique avec ce petit mode opératoire à suivre pour tester tout ça.

Il vous faut donc :

  • une machine sous Linux (moi j’aime bien Debian !).
  • Un disque qui ne craint rien (car on va jouer avec ses partitions et son filesystem).
  • La suite de ce petit tuto !

Dans l’exemple qui suit le disque avec lequel je joue est /dev/sda, il est vierge et ne contient aucune partitions.

Commençons par créer une partition qui ne prend pas tout le disque (sinon comment l’étendre par la suite)

fdisk /dev/sda

  • Pour créer la partition il faut choisir l’option : n
  • Puis le type, ici nous prendrons : p pour primaire
  • Enfin le numéro de partition : 1
  • First cylinder : 1
  • Last cylinder : 10000
  • Pour sauver et quitter : w

Maintenant nous allons formatter la partition en ext3.

mkfs.ext3 /dev/sda1

mkfs.ext3 va construire le filesystem, l’argument /dev/sda1 représente la première partition de notre disque sda.

Ensuite nous allons monter la partition dans le répertoire /data et vérifier sa taille.

mount /dev/sda1 /data

df -h

Dans mon cas le retour de la commande df -h me donne une taille pour /data de 76Go

Passons maintenant à l’augmentation du volume.

On démonte la partition grace à la commande :

umount /data

On retourne sous Fdisk, le but ici vu que nous ne sommes pas en LVM est de détruire la partition et d’en refaire une plus grande mais en partant du même cylindre de départ afin de ne pas perdre de données.

fdisk /dev/sda

  • Pour supprimer la partition il faut utiliser la commande : d
  • Puis la recréer avec : n
  • Puis le type primaire : p
  • Le numéro de partition : 1
  • Le cylindre de départ : 1
  • Le cylindre de fin : 15000
  • pour sauver et quitter : w

Maintenant on va étendre le filesystem grâce à la commande : resize2fs mais avant de faire cela il faut passer la commande :

e2fsck -f /dev/sda1

Cette commande va vérifier le filesystem et est nécessaire avant le redimensionnement.

Exécutons maintenant : resize2fs /dev/sda1

On peut ajouter un paramètre à la fin pour donner la nouvelle taille, si on n’indique rien le filesystem sera étendu à toute la partition.

Il ne nous reste plus que à monter la partition et vérifier sa taille :

mount /dev/sda1 /data && df -h

Ici la taille de /data chez moi est de 500Go

L’extension du filesystem est donc réussie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *